Secteur d'activité : Mécanique
Activité de l'entreprise : Equipementier automobile de rang 1
Type d'entreprise : Grand groupe industriel mondial (15 0000 employés dans le monde)
Période de création de l'entreprise : 1950
Interlocuteur(s) : Responsable de production

CONTEXTE DE L'ENTREPRISE

Les machines à laver industrielles installées sur ce site de production nettoient par immersion (avec agitation thermique et centrifugation) les pièces mécaniques produites. Le fluide de lavage utilisé circule dans un système fermé. Il doit donc être purifié en continu via un système de filtration adapté.

PROBLÉMATIQUE FILTRATION

L'entreprise souhaitait pouvoir produire de nouvelles pièces pour lesquelles les exigences en matière de propreté étaient plus élevées, en conservant les équipements de nettoyage déjà en place. Pour augmenter la qualité du fluide de lavage, il fallait donc améliorer le système de filtration existant en abaissant le seuil de filtration et en augmentant l'efficacité des filtres, sans pour autant augmenter les pertes de charge au sein du circuit.

Vous rencontrez une problématique de filtration sur vos process de fabrication ?

Contactez un expert filtration

LA SOLUTION FILTRATION PAR SOFISE

Pour atteindre cet objectif avec les machines à laver existantes, nous avons proposé de remplacer les filtres utilisés (10 µm, beta ratio 1000) par des filtres à 5 µm et dotés d'un beta ratio de 5000, donc 5 fois plus efficaces. Nous avons pour cela fourni au client des cartouches filtrantes de même longueur et munies des mêmes embouts de raccordements que celles précédemment en place. Aucune modification des installations, et en particulier du corps de filtre installé initialement par le fabricant de machines à laver, n'a été nécessaire. Nous avons recommandé l'utilisation de filtres « profondeur plissés », constitués de fibres dont la section décroît continuellement dans le sens de passage du fluide tout en conservant une porosité constante dans sa profondeur. Une géométrie particulière qui permet, pour une taille de filtre donnée, d'augmenter significativement la surface d'échange. A débit et efficacité de filtration équivalentes, les pertes de charge de ces filtres sont ainsi nettement inférieures à celles des filtres classiques.

Filtre industriel pour machines à laver les pièces mécaniques

Les préconisations de Sofise ont permis au client d'obtenir la qualité de filtration requise pour la production de ses nouvelles pièces mécaniques en conservant l'ensemble des autres éléments de la chaîne de filtration (corps de filtre, pompe de recirculation, réservoirs, etc.). Le bénéfice est à la fois économique, qualitatif (puisque le niveau général de propreté du bain de lavage a été amélioré) et environnemental (limiter les pertes de charge évite en effet une surconsommation énergétique de la pompe).